Projet Burkina Faso

Un bon archivage pour une bonne gouvernance au Burkina Faso

Description du projet : Initié en 2010, ce projet ambitieux vise à aider l’État burkinabé à se doter d’une politique nationale d’archivage et d’aider les administrations à se doter de systèmes d’archivage efficaces pour appuyer la bonne gouvernance et la modernisation de l’État. Piloté au Burkina Faso par le ministère de la Fonction publique, du travail et de la sécurité sociale, le projet est doté d’un groupe de pilotage composé de représentants d’un certain nombre de ministères, de l’Assemblée nationale, et du centre national des Archives. Le rôle d’Archivistes sans frontières-France consiste à aider des ministères qui en ont fait la demande à organiser les fonds d’archives non classés et conservés dans de mauvaises conditions pour faciliter leur versement aux Archives nationales ou leur destruction.

Chef de projet : Marc Trille

Partenaires : Au Burkina Faso : ministère de la Fonction publique, du travail et de la sécurité sociale ; Centre national des Archives ; École nationale d’administration et de la Magistrature. En France : Archives départementales de l’Aude ; Association des archivistes français.

 


Mission 2010

Mission après de la direction des Archives et de la Documentation du Ministère des enseignements secondaire, supérieur et de la recherche scientifique (MESSRS)

Description de la mission : En mars 2010, une mission d’évaluation, conduite par Marc Trille (AD de l’Aude) a permis de dresser un état des lieux des archives afin de préparer la mission opérationnelle de décembre, avec un recensement de 210 m.l. d’archives à traiter. La mission a permis leur évaluation, leur classement et les destructions réglementaires. Par ailleurs, 130 ml d’archives définitives ont été versées, bordereau à l’appui, au Centre national des Archives. La mission ASF a réalisé son objectif et résorbé le passif des archives. Les étagères, vidées, permettent dès à présent d’accueillir les archives intermédiaires des directions du ministère. Un tableau de gestion a été réalisé par la direction des Archives et de la Documentation du MESSRS avec l’aide du centre national des Archives à la suite de la mission.

Lieu : Ouagadougou
Chef de mission : Stéphane Longuet
Membres : Stéphane Longuet, Yannis Bautrait

 
Documents de la mission :

Mission 2011

Mission auprès du Secrétariat général du Gouvernement et du Conseil des ministres (SGG-CM) effectuée du 21 novembre au 2 décembre 2011

Description de la mission : Le Secrétariat général du Gouvernement et du Conseil des ministres (SGG-CM) a fait appel à ASF-France dans le cadre du projet « Un bon archivage pour une bonne gouvernance au Burkina Faso » afin de d’aider au traitement et à l’évaluation d’environ 1,2 km d’archives recensés par Marc Trille lors d’une mission de préparation en mars 2011. Les fonds traités devaient faire l’objet soit d’une destruction réglementaire, soit d’un versement au Centre national des Archives. Les bénévoles d’ASF-France ont pu bénéficier des travaux préalables de conservateurs du Centre national des Archives qui ont élaboré un tableau de gestion.

Lieu : Ouagadougou
Chef de mission : Stéphane Longuet
Membres : Stéphane Longuet, Émilie Guaydon

 
Documents de la mission :

Mission 2013

Mission auprès du ministère des Finances et de la mairie de Bobo-Dioulasso effectuée du 11 au 22 février 2013

Description de la mission : La mission programmée dans le cadre du plan « un bon archivage pour une bonne gouvernance » est conduit au Burkina Faso par le ministère de la Fonction publique en partenariat avec le Conseil international des Archives, l’Association des Archivistes Français, Archivistes-sans-Frontières et les Archives départementales de l’Aude. Elle consiste à résorber un passif d’archives du ministère des Finances entreposé dans des salles dans l’enceinte du Centre National des Archives.
Par ailleurs, le plan « Un bon archivage pour une bonne gouvernance », ne concerne à l’heure actuelle que les ministères et les institutions nationales. Une extension de l’expérience aux collectivités locales, dont beaucoup sont de création récente, est envisagée. Il convient donc de mettre en place les groupes de travail chargés de piloter ce programme. La commune de Bobo, deuxième ville du pays connue pour son dynamisme économique, semble toute désignée pour devenir commune-test pour l’expérimentation du plan.

Lieu : Ouagadougou
Chef de mission : Marc Trille

 
Documents de la mission :

ASF-France ?
 

La section française d’Archivistes sans frontières (ASF-France) est membre d’Archivistes sans frontières - International (ASF-International), créé en 1998 par des collègues catalans et qui dispose aujourd’hui de statuts internationaux.

Comment participer ?
 

ASF-France est une association sans but lucratif dont le fonctionnement et les activités dépendent du bénévolat des membres, du soutien financier de partenaires et de subventions institutionnelles.

Faire appel à ASF ?
 

L’association Archivistes sans frontières-section France (ASF-France) intervient pour mener à bien des opérations ou activités qui répondent aux principes et valeurs énoncés dans ses statuts.

 

Archivistes sans frontières | ASF-France