Carnet de mission : Projet Haïti, Mission 2014

1ers bilans de la mission Haïti 2014 envoyés en temps réel par Christophe Vigneron et Véronique Parmentier.
L’action d’Archivistes sans frontières-France (ASF-France) s’inscrit dans le cadre d’un programme de promotion de l’archivage en appui à la bonne gouvernance et au renforcement de l’administration, piloté par les Archives nationales d’Haïti.
La mission 2014 a pour tâche d’accompagner et de conseiller les archivistes haïtiens dans la sauvegarde, la protection et la conservation de leur patrimoine suite au séisme du 12 janvier 2010. La priorité à cette mission a été mise sur l’identification et le traitement des archives restées en l’état dans le bâtiment désaffecté du ministère de l’agriculture.

 
 
 
 

1er bilan de la mission

 
 

Premier bilan de la mission Haïti 2014...

A la demande du Directeur général des Archives nationales d’Haïti (ANH) Jean-Wilfrid Bertrand, une nouvelle mission est organisée à Port-au-Prince. Du 24 janvier au 9 février 2014, AsF a alors confié à Christophe Vigneron et Véronique Parmentier une nouvelle tâche d’accompagnement et de conseil auprès des archivistes haïtiens dans la sauvegarde, la protection et la conservation de leur patrimoine suite au séisme du 12 janvier 2010. Cela peut paraître simple au demeurant mais prend une toute autre envergure sur le terrain. La priorité à cette mission 2014 a été mise sur l’identification et le traitement des archives restées en l’état dans le bâtiment désaffecté du ministère de l’agriculture. Cette première phase réalisée devrait ensuite permettre d’élaborer divers outils de gestion (bordereaux de versement et d’élimination, plan de classement, tableaux de gestion...) à mettre en place pour une meilleure gestion des documents dans les divers services du ministère.

La mission a démarré tout d’abord par une visite et une rapide présentation de la situation et du fonctionnement des différents sites gérés par les ANH :
- le ministère de l’agriculture sur le site de Damien
- les Archives nationales sur le site de Poste Marchand
- les archives de l’état civil sur le site de Delmas 75

Dans le cadre de cette mission de transfert de savoir-faire, une participation à la 1e journée de formation du PIAF organisée par les ANH a permis de rencontrer les agents des ministères chargés de la gestion des archives.

En parallèle à l’intervention officielle mandatée par Jean-Wilfrid Bertrand, Christophe et Véronique ont été sollicités par Louise Perrichon, coordinatrice du projet de renaissance du Centre d’art de Port-au-Prince. Une rencontre a donc été organisée sur le site dévasté par le « goudougoudou » (mot couramment employé par la majorité de la population haïtienne pour imiter, désigner, traduire le bruit provoqué par les mouvements et exprimer les ressentis à l’intérieur des maisons durant le séisme) avec Louise Perrichon et Mireille Perodin Jérôme, membre du conseil d’administration afin de bénéficier de conseils pour relancer l’activité de ce lieu culturel unique grâce aux archives sauvées des décombres.

Déjà missionnés en février 2011, Christophe et Véronique vont essayer de se rendre durant leur séjour aux archives du ministère des affaires étrangères dirigées par Jean-Euphèle Milcé pour se rendre compte de la situation depuis leur intervention. En parallèle des archives, Jean-Euphèle Milcé, également écrivain, a mis en place à Thomassin 32, le PEN-Haïti appelé également la maison des écrivains.

Etonnés de voir le palais présidentiel rasé, ils se sont inquiétés du sort des archives présidentielles. Ces dernières auraient été mises en containers dans des lieux tenus secret.

En conclusion, le constat est pour l’heure positif. Globalement, la situation en 3 ans a bien évolué malgré tous les freins que peuvent rencontrer les haïtiens notamment en ce qui concerne les problématiques culturelles. La tâche est pour eux d’autant plus complexe qu’à côté des urgences sanitaires, médicales, urbaines... elles ne sont pas prioritaires dans les divers plans de reconstruction du pays. La mission AsF 2014 au ministère de l’agriculture a, quant à elle, été définie comme projet pilote applicable à l’ensemble des ministère en Haïti.

JPEG - 49.9 ko
JPEG - 29.2 ko
JPEG - 32.8 ko
JPEG - 29.7 ko

Poster un message



 

ASF-France ?
 

La section française d’Archivistes sans frontières (ASF-France) est membre d’Archivistes sans frontières - International (ASF-International), créé en 1998 par des collègues catalans et qui dispose aujourd’hui de statuts internationaux.

Comment participer ?
 

ASF-France est une association sans but lucratif dont le fonctionnement et les activités dépendent du bénévolat des membres, du soutien financier de partenaires et de subventions institutionnelles.

Faire appel à ASF ?
 

L’association Archivistes sans frontières-section France (ASF-France) intervient pour mener à bien des opérations ou activités qui répondent aux principes et valeurs énoncés dans ses statuts.

 

Archivistes sans frontières | ASF-France