Carnet de mission : Projet Haïti, Mission 2011

Sauvetage des archives des ministères haïtiens par Archivistes sans frontières

 
 
 
 

Ce n’est qu’un aurevoir !

 
 

15 jours déjà se sont écoulés… La mission de la première équipe touche à sa fin. Christophe a déjà repris la direction de la France, hier matin.

Jean-Euphèle Milcé et Véronique ont mis plus de 2 heures pour effectuer les quelques kilomètres qui séparent l’aéroport du site du bicentenaire où est situé le bâtiment d’archives du MAE.

JPEG - 59.6 ko

Alors que les pompiers luttaient contre un incendie sur le port, toute la circulation avait été déviée dans les rues de Port-au-Prince déjà surchargées de débris, de vendeurs, de tentes… L’occasion a été donnée de passer devant le 1e bâtiment restauré après le séisme : un immense marché couvert.

JPEG - 73.2 ko

Midi allait sonner quand ils sont enfin arrivés au MAE, juste à temps pour accueillir un container de matériel (mobilier, ordinateurs…) pour la bibliothèque et les archives. Pendant le déchargement, Véronique a poursuivi ses relevés dans les magasins. Elle en a profité pour calibrer les deux hygromètres mécaniques dans le magasin du rez-de-chaussée et la salle de traitement.

14h, départ pour les Archives nationales. Une réunion importante attend Jean-Euphèle Milcé et Jean-Wilfrid Bertrand. Durant ce temps, Véronique et Jean-Kern Berlizaire ont pu discuter de la notion d’archivistique en Haïti, de la situation des archives de l’Etat ainsi que de la nécessité de procédures et d’organismes de formation. Vers 16h, retour au MAE pour une visite du bâtiment avec deux personnes de l’ICCO. À 17h, Véronique a passé une dernière fois le portail du MAE… avec un pincement au coeur, il y a encore tellement de travail à faire !

JPEG - 69.1 ko

Dans quelques heures, ce mercredi, elle prendra à son tour un vol pour Paris. Le rapport complet de mission sera finalisé dans les prochains jours. Il servira de fil conducteur entre les différentes missions. Il reprendra l’état des lieux, le plan d’action et les procédures enclenchées (circulation des documents, plan de classement…) et celles à mettre en oeuvre.

Poster un message



0 | 10
 

ASF-France ?
 

La section française d’Archivistes sans frontières (ASF-France) est membre d’Archivistes sans frontières - International (ASF-International), créé en 1998 par des collègues catalans et qui dispose aujourd’hui de statuts internationaux.

Comment participer ?
 

ASF-France est une association sans but lucratif dont le fonctionnement et les activités dépendent du bénévolat des membres, du soutien financier de partenaires et de subventions institutionnelles.

Faire appel à ASF ?
 

L’association Archivistes sans frontières-section France (ASF-France) intervient pour mener à bien des opérations ou activités qui répondent aux principes et valeurs énoncés dans ses statuts.

 

Archivistes sans frontières | ASF-France